alshmorlaas-diap3
balade
bateaux02
cabanne
culing
hotel
lac
manuel01
raft
raquettes
repas
riviere
sentier
table_orient
technologies
tuyaux

Site à gravats

Article presse du jeudi 24 novembre 2011

"La communauté des communes souhaite se doter d'une installation de stockage des déchets inertes (ISDI) similaire à celle ouverte sur la commune de Soumoulou. © Communauté des communes LGSL/repro pp

Donner son feu vert à une étude approfondie sur quatre zones de la communauté de communes des Luy Gabas Souye et Lées (CLGSL) qui pourraient accueillir une future installation de stockage des déchets inertes (ISDI) est l'un des points de débat qui sera soumis ce jeudi soir au conseil communautaire. « La création d'une installation pour les matériaux inertes des chantiers du bâtiment est une nécessité pour notre environnement » affirme Dino Forte, maire de Morlaàs et président de la communauté des communes.

20 000 tonnes traitées par an

Engagée depuis 2010 dans la résorption des décharges publiques fermées par arrêté préfectoral et restituées à la nature sous forme d'espaces verts et de champs, la communauté des communes a investi 800 000 euros dans la réhabilitation de trente-deux sites. Ce programme arrivera à terme en 2012 et induit une réflexion sur le devenir des déchets autres que les ordures ménagères. « Pour l'environnement et la qualité de vie de tous, nous devons éviter la création de dépôts sauvages de matériaux inertes, seuls déchets pour lesquels il n'existe plus de solution locale sur notre territoire ».

Le choix de l'emplacement de la future ISDI repose sur les études du bureau environnemental G2C en partenariat avec le conseil général et selon les prérogatives du Grenelle de l'environnement sur la réforme du traitement des déchets du bâtiment. Quarante-trois sites étaient initialement envisagés, sélection réduite à quatorze zones par un affinement des critères incluant la proximité des habitations et la notion de centre géographique.

Aujourd'hui, quatre zones feront l'objet d'une étude approfondie. « Rien n'est arrêté. Nous voulons réussir sans précipitation et sans date butoir un site exemplaire, non polluant, contrôlé et gardé par la communauté des communes » souligne Dino Forte qui estime à plus d'un an la phase de concertation et de réunions publiques avant le choix du site de l'ISDI.

L'ISDI pourrait recycler 20 000 tonnes de matériaux inertes par an, aux trois quarts constitués de terre propre issue des chantiers de terrassement. Les gravats concassés seront réutilisés en sous-couche de voiries, plateformes ou parking. Le trafic routier serait de cinq à six camions par jour. Il appartiendra aux entreprises de trier leurs déchets avant de se présenter sur le site, réservé aux matériaux inertes. Le concassage sera strictement planifié dans le temps, l'équivalent d'une semaine par an selon la communauté des communes qui réfléchit également à la réhabilitation du site et sa réintégration paysagère une fois sa durée de vie - quinze à vingt ans - achevée.

La déchetterie de Morlaàs bientôt réaménagée

Une dizaine d'ISDI fonctionnent en Béarn, dont la dernière à Soumoulou est gérée par la communauté des communes Ousse-Gabas. Ces installations recyclent les matériaux inertes - céramiques, gravats, bétons, briques, terres propres, tuiles, ardoises, asphaltes sans goudron... - à l'exclusion de tout autre déchet des chantiers du bâtiment. Pour ces derniers - déchets industriels banaux (ou DIB soit les bois, cartons, plastiques, pneus, ferrailles...) et déchets dangereux (aérosol, peinture, vernis, produits de traitement du bois, huiles, piles, colle, carburant, solvant...) - une filière de collecte et de traitement existe à la déchetterie de Morlaàs. Actuellement dédiée aux particuliers, elle sera réaménagée pour s'ouvrir aux entreprises du bâtiment. Ce projet d'optimisation est en cours d'étude."

www.larepubliquedespyrenees.fr

BanniereLaRepublique01